14/02/2012

HLM ou Maison médicale ? Plouharnel a fait le bon choix !

Comment peut-on confier à un Maire de telles responsabilités ?

La dérive du "toujours plus" est le signe de la mauvaise gestion ! A force de lancer des projets "foireux", Madame G stigmatise ainsi un peu plus le portrait d'un élu local à la recherche de la "reconnaissance" de ses semblables !

S'occuper de la Cité commune, sans ressources nouvelles, c'est d'abord traiter les questions essentielles : les routes, l'électricité, l'eau et les eaux usées.
Déjà le choix de la méthode est significatif : disposer d'un effectif pléthorique d'employés municipaux est le premier indice de la "mauvaise gestion". Au point qu'après des années d'obscurité, la Commune fait appel au SDEM pour changer les ampoules de ses candélabres...

Maîtriser l'urbanisme devrait être un objectif de choix ! Comment peut-on imposer des règles au propriétaire privé, si la Commune les foule aux pieds les règles d'urbanisme sur ses propres réalisations ? Pourquoi avoir choisi l'axe Charles de Gaulle pour une rénovation, alors que celui de la traversée départementale est le premier vu par les touristes de passage...

Alors aujourd'hui s'emparer du "médical", alors que madame G a accepté des années durant la présence de la maison d'un médecin dans un état pitoyable au bord de la départementale, est un projet, dont elle n'a ni les moyens, ni la compétence...

Le "touche à tout" est pitoyable. Engager des professions libérales par essence dans un projet commun ne relève que de l'Agence Régionale de Santé, certainement pas des communes interessées.


Presqu'île santé, 1.500m² estimés pour la Maison de santé
Télégramme du 13 février 2012

Jeudi, s'est tenu, salle de la gare à Saint-Pierre Quiberon, le premier conseil d'administration de l'association des professionnels de santé, Presqu'île santé Quiberon, créée en janvier2012, et qui compte déjà 30adhérents. Le conseil a rassemblé les quinze administrateurs représentant toutes les professions de santé en exercice sur la presqu'île, un représentant d'une association de patients diabétiques ainsi que Geneviève Marchand, maire de Saint-Pierre, et Claudine Gontard, adjointe au maire, représentant la municipalité de Quiberon. Ont été étudiés, au cours de cette réunion, les projets de santé et immobilier avec appel à candidature aux administrateurs pour constituer deux commissions.

Une réunion pour les infirmiers
À propos du projet de santé, les modalités de participation des infirmiers de la presqu'île (cinq cabinets, trois à Quiberon et deux à Saint-Pierre), représentant au total 20 infirmiers, feront l'objet d'une réunion très prochaine et réservée à ceux-ci. Quant au projet immobilier, les besoins en surface de travail de la Maison de santé pluridisciplinaire ont été listés et pourraient s'évaluer sur une estimation de 1.250 à 1.500m², ces besoins couvrant les locaux spécifiques à chaque profession de santé plus les locaux à usage collectif, en tenant compte des normes d'accessibilité.

Commentaires

Il y en a qui voudraient éternellement nous faire croire que tout ce qui va mal en France, au niveau national, est dû aux fameuses "35 heures". C'est l'explication passe-partout, bien pratique… Et puis ça permet de se défouler sur le dos de ceux qu'on n'aime pas.

A en croire, la présentation de ce sujet, et celle de bien d'autres encore, tout ce qui ne va pas au niveau local serait donc dû à une certaine Madame G.

Tout d'abord, je ne vois pas de quelle personne il pourrait s'agir, car j'ai beau chercher parmi celles dont le nom commence par un G et je ne trouve pas. A moins que le G soit l'initial du prénom… mais alors une telle familiarité dans l'expression me paraîtrait d'emblée très déplacée.

Bref, tout ce qui ne va pas dans la Presqu'île serait de la faute de Mme G. Alors n'hésitons pas à nous défouler !

En fait, ce que je crois savoir est très différent de ce qui est écrit ci-dessus.

Les professionnels de santé de la Presqu'île ont fondé une association et se sont réunis à Quiberon, le mardi 17 janvier, pour exposer les statuts et les objectifs de leur association : créer une maison de santé dans la Presqu'île. Puis ils se sont réunis une seconde fois à Saint-Pierre-Quiberon, le jeudi 9 février.

D'après Ouest-France, voici la composition du conseil d'administration de cette association :

"Michèle Dappélo, infirmière ; Olivier Duport, infirmier ; Claire Faye, psychologue ; Yann Deguillaume, laboratoire ; Jean- Yves Josse, médecin ; Thierry Kerleau, infirmier ; Sylvie Le Du, médecin ; Nathalie Noel, infirmière ; Isabelle Raibaut, diététicienne ; Yvan Tomas, kinésithérapeute ; Marc Wilmot ; Nathalie Comont, pharmacienne ; Stéphanie Kervazo, employée du cabinet médical, et Anne- Marie Roussel, ostéopathe."

Et voici son bureau :

"Jean-Yves Josse, président ; Marc Wilmot, secrétaire, et Michèle Dappélo, trésorière."

Alors, pourquoi mettre en cause une responsabilité particulière d'une certaine Mme G ? Je ne vois pas ! Que par ailleurs des représentants des deux municipalités de la Presqu'île soient présents dans les réunions de cette association me paraît plus que naturel, compte tenu du projet immobilier sur lequel devra finalement déboucher cette initiative.

Bref, dans cette affaire, il me semble qu'il n'y a pas de quoi fouetter une "Madame G" ! Ou alors seulement pour se défouler en paroles dérisoires…

Écrit par : p.pier | 14/02/2012

On aura remarqué les divergences d'opinions qui me séparent de notre hôte.

Quoi qu'il en soit par ailleurs, je tiens à dire que j'apprécie qu'il accepte la contradiction. Sur ce point-là, je lui tire mon chapeau.

Quand je vois comment certains autres censurent tout ce qui est susceptible de les gêner dans leurs péroraisons…

Encore une fois merci pour l'espace de liberté d'expression qui nous est offert ici.

Écrit par : p.pier | 14/02/2012

Puisque nous sommes dans un "espace de liberté d'expression". Qui a-t-il de plus drôle que cette "alliance" entre Monsieur Hennel et le donneur de leçon de la presqu'ile virés de tous les blogs du coin? Au final vous vous êtes bien trouvés. Celui qui parle pour de rien dire souvent de sujets qu'il ne maîtrise pas-dont celui ci-et celui qui ne parle que pour s'écouter. Fine équipe.

Écrit par : Marcel LN | 14/02/2012

Le donneur de leçon en question a pourri tous les blogs du coin en y etalant sa suffisance.
On attendrait de lui qu'il ait sa propre rubrique quelque part.
si cela se trouve JBH et P.Pier sont une seule et même personne.
Serait-ce aussi celui qu'on a vu sous divers pseudo ? Et partulièrement lors du sabotage du blog sur Quiberon ? le ricardo ou je ne sais qui?

Écrit par : zezette | 14/02/2012

C'est reparti pour les invectives personnelles...
Je crois que c'est Voltaire qui, à propos de l'affaire Callas (rien à voir avec Maria!) disait à peu près:"Je me battrais toujours contre vos idées, mais je me battrais toujours pour que vous puissiez les exposer".
Avait-il tort ou raison?
Merci JBH de nous avoir rendu la parole, essayons (moi comme les autres) d'en faire bon usage.

Écrit par : JPD | 15/02/2012

Du bon usage de la parole.

Cher JPD,
Le bon usage peut et doit s'appliquer à tous bien entendu. A commencer par notre hôte qui par les sujets qu'il retient ainsi que la façon dont il les développe oriente les commentaires à venir.

Qui sème le vent...

Concernant Monsieur P Pier avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger. Ne réglez pas ici les contentieux qui vous opposent à d'autres. Vos démonstrations y gagneront en force de conviction.

Puisque vous réclamez des espaces de liberté, une fois de plus, je vous suggère d'ouvrir votre blog en quelques clics plutôt que de vous plaindre d'une censure réelle ou supposée.

Voila. J'ai dérogé à ma promesse de ne plus poster ici.

J'essaierai de m'abstenir le plus longtemps possible de revenir écrire sur ce blog qui n'est qu'une source de polémiques.

Écrit par : Isa | 15/02/2012

@ Isa,

Contrairement à ce que vous dites, la gestion d'un blog prend beaucoup de temps. J'en ai naguère ouvert un qui ne parlait ni de la Presqu'île ni de politique mais de pêche en mer et de connaissance du milieu marin. J'ai abandonné à cause du temps que cela me prenait.

Ensuite le "Si t'es pas content, va voir ailleurs ou ouvre ton propre blog", c'est justement l'argument qu'utilisent ceux qui refusent le dialogue.

Tournant autour de la Presqu'île, je vois plusieurs sortes de blogs. Il y a tout d'abord ceux qui excluent d'emblée tous les sujets d'ordre politique ou religieux. Parmi eux, il y a l'excellent "Vivre à Kerhostin", ainsi que "Quiberon Info", ou encore "kiberen56", qui sont trois blogs dans lesquels les lecteurs peuvent s'exprimer, à condition de respecter la convention initiale que je viens d'indiquer, mais aussi "Quiberon News", dans lequel les lecteurs n'ont pas la possibilité de donner leur opinion. La gestion de ces sites me paraît globalement irréprochable.

Et puis, il y a les blogs qui sont visiblement créés pour parler de politique et de tout ce qui tourne autour, comme par exemple la religion. Les propriétaires de ces blogs ne se privent d'ailleurs pas de le faire ouvertement. Et je ne crois pas me tromper en mettant dans cette catégorie : "Les secrets de Saint-Pierre", "@Quiberon", "Ici Radio Kerhostin" et "Le Homard Déchaîné".

J'utilise simplement ces sites pour m'exprimer sur les sujets que leurs propriétaires ont choisi d'aborder. Ni plus, ni moins.

Quant à l'affirmation selon laquelle il me serait désormais interdit de m'exprimer sur tous ces sites, à l'exception de celui où nous sommes ici, j'en laisse la responsabilité à son auteur.

Le seul site qui ait jamais exprimé sa volonté de ne plus accepter mes contributions, est un site dans lequel je n'ai jamais posté sous le pseudonyme de p.pier. J'y postais jadis sous le pseudonyme de Pierre Saint et j'y poste depuis sous anonymat, pour éviter les usurpations d'identité dont j'ai eu à y souffrir à de nombreuses reprises.

Je continuerai donc à m'exprimer comme je l'entends. Et je prendrai toujours le temps de répondre à mes interlocuteurs, dans la mesure où ils voudront bien eux-même s'exprimer de façon argumentée et non pas par des invectives qui coupent court à toute discussion.

Écrit par : p.pier | 15/02/2012

Écrire un commentaire